meilleur Noël livres of 2017

par Super User
La grande tendance de cette année est pour les livres avec un thème saisonnier, dit David Sexton Despairing à la fin des biographies de célébrités, pour Noël cette année, les éditeurs se sont tournés vers ... Livres de Noël. Peut-être que l'idée leur est venue dans la nuit? Un coup de maître, cependant arrivé à, nous devons être d'accord. Et la bonne surprise est que bon nombre de ces livres sont bons, recopient de manière attrayante les friandises du passé plutôt que de se prostituer après la nouveauté. Noël est une période de bonheur heureux, après tout, comme Dickens le souligne dans l'extrait de son premier livre, Sketches by Boz, qui ouvre Noël: Une anthologie saisonnière introduite par Gyles Brandreth (Notting Hill Editions, £ 14.99, achetez-le maintenant). "Période de Noël! Cet homme doit être un misanthrope en effet, au sein duquel quelque chose comme un sentiment jovial n'est pas suscité - dans l'esprit duquel certaines associations agréables ne sont pas éveillées - par la récurrence de Noël. "Ce petit livre compact, joliment produit, inclut des choix entreprenants, allant du Coran à Ali Smith, et concluant avec un essai de PG Wodehouse, Juste ce que je voulais, qui a été publié dans Vanity Fair dans 1915 mais reste parfaitement adapté aujourd'hui. "La première règle dans l'achat de cadeaux de Noël est de sélectionner quelque chose de brillant", conseille Wodehouse - et c'est pourquoi les livres glacés font de si bons choix. "Ma seule objection à la coutume de donner des livres comme cadeaux de Noël est peut-être l'égoïste qu'elle encourage et maintient dans le jeu un certain nombre d'écrivains qui seraient bien mieux employés s'ils abandonnaient la plume et se mettaient au travail. Les éditeurs comptent sur la saison des fêtes pour les aider à se débarrasser de tous ces volumes volumineux qu'ils ont publiés à intervalles réguliers au cours des derniers mois 12 pour obliger les relations de leurs épouses. Un esprit de donation plus judicieux de la part du public tuerait presque entièrement la vente d'œuvres telles que Voyages parmi les repaires méconnus de l'anguille-anguille sibérien ... «Tout à fait. Un livre beaucoup avec nous encore. Le livre de Faber de Noël, le premier titre d'un nouveau partenariat entre Faber et Liberty London Fabrics (£ 20, achetez-le maintenant), avec Liberty contribuant au tissu à motifs trépidants dans lequel il a été lié, est un volume beaucoup plus substantiel, exceptionnellement bien édité par Simon Rae, donnant une place suffisante aux inconvénients de Noël ainsi qu'aux pros, à droite des poèmes dédicatoires opposés de Rimbaud (Une Saison en Enfer) et de Milton (Au Matin de la Nativité du Christ). Rae, honorant la tradition, commence aussi ses extraits avec Dickens ("Bah! Humbug!"), Suivis élégamment par Ambrose Bierce ("Noël." Un jour mis à part et consacré à la gourmandise, l'ivresse, le sentiment maudlin, la donation, le public l'ennui et le comportement domestique ") et une lettre superbement grincheuse de Philip Larkin à une de ses filles. "32 Pearson Park, Hull. 17 Décembre 1958. Ma chère Judy, quelle terrible période de l'année! Tout comme on a l'impression que si l'on peut simplement tenir le coup, si ça ne va pas empirer, alors toute cette idiotie de Noël éclate sur quelqu'un comme un Niagara abasourdi de bêtises et détruit complètement tout le cadre ... " Cette anthologie qui incite à la réflexion, y compris beaucoup de poésie contemporaine bien choisie, côtoie des plaisirs familiers tels que Le journal d'une personne ("24 décembre.) Je suis un pauvre, mais je donnerais volontiers dix shillings pour savoir qui m'a envoyé. la carte de Noël insultante que j'ai reçue ce matin "), Just William (" 'A Kings et' Queens of England est pire qu'une cravate ', a dit Ginger farouchement, comme si son honneur était impliqué dans toute suggestion contraire "), et Molesworth ("Pour les enfants, en effet, Xmas est souvent un peu bizarre à prétendre que tout est une surprise"). Voici un cadeau de Noël Noël que n'importe qui, sauf peut-être William Brown, apprécierait. Wendy Copé est l'auteur de l'une des fêtes de Noël définitives: A Noël, les petits enfants chantent et les cloches joyeuses, / L'air froid de l'hiver fait frémir nos mains et nos visages / Et les familles heureuses vont à l'église et se mêlent joyeusement est incroyablement affreux, si vous êtes célibataire. Cependant, il n'y a rien d'autre assez bon pour justifier tout un petit volume de ses poèmes de Noël (Faber, 7, Acheter maintenant), si agréablement produit. Pourtant, ce n'est pas aussi consternant que le dernier des poèmes de Noël annuels de la poète Laureante, Carol Ann Duffy. En vers sans paillettes, Noël de Pablo Picasso, illustré par Léa Maupetit (Picador, 6, Acheter maintenant), décrit un réveillon de Noël de Picasso à Mougins, en esquissant, comme une sorte de terrible art-Père Noël. Nina Stibbe arrive comme la nouvelle Sue Townsend ou Alan Bennett et son offre, Un Noël presque parfait (Viking, 7.70, Acheter maintenant) vise à être un pot-pourri de conseils excentriques. "Ne donnez jamais de cigarettes ou de dentifrice à moins que la personne soit en prison", ordonne-t-elle. Ignorez Nigel Slater quand il s'agit de choux de Bruxelles: "Faites bouillir, ne pas rôtir ou frire ou ajouter n'importe quoi. Vous avez assez à faire. "Et ne pas encombrer les cadeaux avec des objets inutiles, conseille-t-elle, avant d'admettre honnêtement mais imprudemment," il vient de me venir à l'esprit que le livre que vous lisez maintenant pourrait bien être un bulker- supérieur. "C'est. Mieux vaut de loin les réimpressions droites les plus valables: le Mussletoe Murder and Other Stories par PD James (Faber, 7.99); Meurtre dans la neige: un mystère de Noël Cotswold par Gladys Mitchell (Vintage, £ 6.29, Acheter maintenant), l'un des meilleurs de ses romans 66 Mme Bradley, initialement publié dans 1950 sous le titre difficile de Groaning Spinney; et Un Noël Maigret de Georges Simenon, traduit par David Coward (Penguin, 6.99, Acheter maintenant), si puissamment évocateur du Paris appauvri et pré-moderne. Et puis il y a une nouvelle édition de Christmas Pudding (Fig Tree, £ 8.29, Achetez-le maintenant), le deuxième roman de Nancy Mitford, initialement publié dans 1932 quand elle était juste 28. Lorsqu'une nouvelle édition fut proposée 20 des années plus tard, Mitford la renia à peu près dans une lettre à Evelyn Waugh: "Xmas Pudding est pathétique, mal écrit, facétieux et horrible." Elle était trop dure pour elle: cette fête des fêtes de Noël des Cotswolds est un régal brillant et brillant, juste la chose pour un après-midi de décembre. Retour nous partons. Et si vous voulez réfléchir à la signification réelle de Noël, pourquoi cela nous importe-t-il encore autant, le livre dont vous avez besoin est Noël: Une biographie de l'historienne culturelle Judith Flanders (Picador, 5, Acheter maintenant) qui trace sa «étrange croissance hybride» tout au long de ses origines. C'est «une fête qui change de forme, qui se transforme, qui devient ce que nous - ce que nos cultures - ont besoin d'être à tout moment», dit-elle. Et que cela nous plaise ou non, il est là en chacun de nous: "Chacun de nous est un entrepôt de Noël, un dépôt de tout le bonheur - et parfois de la tristesse - des saisons passées."

Pars votre commentaires

Commentaires

  • Pas de commentaires trouvés